Prix des matériaux et goulots d’étranglement de l’approvisionnement

 

Outre la pandémie du Coronavirus, qui tient le monde en haleine depuis plus d’une année, nous avons assisté, ces derniers mois, à une hausse des prix des matières premières sans précédent. La demande mondiale croissante pour les matières premières conduit à des retards de livraison.

 

La Centrale Suisse Fenêtres et Façades CSFF et le Centre suisse de la construction métallique SZS soutiennent leurs membres dans cette situation difficile et poursuivent l’objectif commun de recueillir les faits, afin de vous prêter assistance dans le cadre légal.
Ces derniers jours, plusieurs communiqués de presse ont été publiés afin de sensibiliser le grand public pour cette problématique. Les rapports publiés dans les journaux et à la radio ont dépassé nos attentes et ont renforcé notre volonté de soutenir avec une seule voix nos deux branches.

Faits sur les hausses de prix de matériel
Les capacités des usines d’aluminium sont en partie déjà exploitées pour toute l’année 2021.
Le cours de la LME correspond à une augmentation de 6,8% sur trois mois et même de 45,9% sur toute l’année (état au 20.5.2021)
De plus, les primes sur les billettes ont fortement augmenté depuis début 2021, conformément au Metal Bulletin. Depuis le début de l’année, ces primes ont triplé et coûtent jusqu’à 1 Franc Suisse par kilo.
Le prix du pétrole a augmenté de 1,5% sur trois mois et de 77,8% calculé sur toute l’année (état au 20.5.2021, graphiques de Finanzen.ch). La hausse du prix du pétrole a une conséquence directe sur les prix de l’énergie ainsi que sur le prix du verre. Le supplément est de 26 centimes par kilo de verre. Cela se traduit par une augmentation de 6-12% selon l’épaisseur du verre. En outre, tous les joints en caoutchouc, les isolations et les pièces en plastique sont concernés par une hausse de prix allant jusqu’à 70%.

Retards de livraison
Les problèmes liés aux délais de livraison constituent un énorme défi supplémentaire et conduiront inévitablement à des difficultés d’approvisionnement. Selon les informations des fournisseurs, les délais de livraison de 2 semaines pratiqués jusqu’à présent, passeront à 12 à 18 semaines.

Conclusion et recommandations
Dans le contexte actuel, il est très difficile de prévoir l’évolution de la situation décrite ci-dessus.
Les augures estiment cependant que nous assisterons à d’autres hausses de prix et davantage de difficultés de livraison.
Nous vous tiendrons au courant des évolutions en la matière.

Communiqué de presse

Graphique: Eisenerzpreis in USD_Quelle-Finanzen.net